jeudi 1 décembre 2011

Les passerelles célestes


Titre VF : Les passerelles célestes
Auteur : Marie Gisèle Nkom
Date de sortie : 8 mars 2011
Éditeur : Kyklos
Prix : 20 €
 
Quatrième de couverture

Au crépuscule de sa vie, Ndali, une métisse dont les origines mystérieuses ont longtemps alimenté les chroniques de sa contrée, doit transmettre son héritage spirituel à sa descendance. En leur livrant l'histoire de sa vie teintée de rejet et de doutes, la doyenne leur dévoile son rôle de combattante dans une dimension occulte afin de maintenir les équilibres qui régissent l'Univers.
Un voyage au cœur des croyances ancestrales d'un peuple ancré dans l'absolue nécessité de préserver son identité culturelle et une mise en lumière de la place de la femme camerounaise dans les sociétés patriarcales de 1890 à nos jours.
Des profondeurs de l'inconscient, explorant le mysticisme qui préexiste à toute société, jusqu'aux réalités de la diaspora, un récit envoûtant, fidèle à la tradition orale africaine.
 
Mon avis

C'est le premier roman que j'ai lu des éditons Kyklos et j'en ai gardé une bonne impression. C'est un roman que j'ai beaucoup aimée, on découvre une culture qui nous est peu connu voir inconnu.

Le livre nous raconte les us et coutumes du pays Cameroun. Les femmes sont toujours inférieures aux hommes et n'ont pas toute la liberté. Ça ma beaucoup touchée en tant que femmes. Il y a les mariages "forcés", les hommes qui battent leurs femmes ... .

L'histoire est racontée par différents personnage mais tout ça reste concentré sur Nadli. On suit sa vie dès son plus jeune âge jusqu'à sa mort. Sa vie rime avec souffrance et malheur. Son histoire fait ressortir beaucoup d'émotions, on ressent sa douleur, sa tristesse, elle a eu très peu de bonheur dans sa vie.

Pour les personnages de la famille de Ndali (sa fille, petite fille ...), l'auteur nous leurs raconte leurs vies donc on apprend à les connaître. On s'attache facilement à ces personnages.
On pourrait croire qu'il y eu une malédiction dans la famille.

Le style de l'auteur est agréable à lire. Malgré les 333 pages, le livre se lit assez rapidement. On peut dire qu'elle a le don de l'écriture et elle a su nous faire ressentir toutes les émotions.

Ce livre pourrait plaire à ceux qui aiment les cultures ou les faits historiques. Certains passages pourront certainement vous choqués car cela peut vous paraitre dur.

En conclusion c'est un roman que j'ai beaucoup aimée. On en apprend beaucoup sur les us et coutumes du Cameroun et les personnages sont vraiment attachants. J'ai également beaucoup aimée ce petit côté fantastique que l'auteur a su bien placé. Le seul point qui m'est un peu dérangé, c'est quand on passe à un personnage à un autre, j'avais un peu de mal de me retrouvé.

Merci au forum accros et mordus et aux éditions Kyklos.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage :)
Je réponds à tous vos commentaires !
Bonnes lectures,

Sakinia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...